dimanche 30 septembre 2012

un petit qui en a dedans

Pour un projet qui nécessite un petit nombre de E/S (4 ou moins) et peut de mémoire programme le PIC10(L)F322 est ce qui a de mieux dans la gamme des MCU PIC. Considérant la petite différence de prix1 avec le PIC10F202 il présente de nombreux avantages et il est disponible dans les même types de boitiers, SOT23-6, PDIP-8, DFN-8.
Voici une table comparative des 2 MCU.

mcumém. prog.ramosc. int.périphériquesinterruptionpileauto
programmable
PIC10F202512644 Mhz1 WDT
1 timer 8 bit
non
supporté
2 niveauxnon
PIC10F3225122416 Mhz1 WDT
2 timer 8 bits
1 convertisseur A/N 8 bits
1 PWM 10 bits
1 CLC2
1 NCO3
1 CWG4
supporté8 niveauxoui

Ces spécifications parlent d'elle-même.

La combinaison PWM et CWG peut-être particulièrement utile pour piloter un pont en H.
On envoie la sortie du PWM au CWG et les 2 sortie su CWG contrôle le pont en H. En programmant des dead bands dans le CWG on évite que les PNP et NPN sur le même côté du H soient en conduction en même temps lors de la commutation d'une polarité à l'autre.


NOTES:

1) Les prix vérifiés chez Digikey.ca en date du 2012-09-30 sont les suivants:
PIC10F202-I/P-ND 69cents/1 et 53,6/10
PIC10F322-I/P-ND 88cents/1 et 68,6cents/10.

2) CLC Configurable Logic Cell cellule logique configurable. Il s'agit du genre de cellule qu'on retrouve dans les PGA sauf qu'au lieu d'en avoir des milliers ou millions il n'y en a qu'une mais qui peut néanmoins s'avérer très utile.

3) NCO Numerically Controlled Oscillator oscillsateur contrôlé numériquement. Il s'agit d'un générateur de fréquence programmable avec un accumulateur de 16 bits.

4) CWG Complementary Wave Generator générateur d'onde complémentaire. Très utile pour piloter un pont en H grâce à ses dead band programmables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire