dimanche 29 avril 2012

Il faut s'adapté

Lorsque j'ai débuté en électronique ces petits composants en surface n'existaient pas encore, mais il faut s'adapté même lorsqu'on est un dinosaure. Mais parfois c'est le moderne qu'il faut adapté à l'ancien. Cet avant midi je me suis donc fabriqué (gossé comme on dirait au Québec) un adapteur pour utiliser un PIC10F202-I/OT (SOT23-6) sur une platine de prototypage sans soudure. Souvent les circuits imprimés des appareils électroniques ont de grandes surface en cuivre qui servent de ground plane. Comme je suis un récupérateur, et que j'avais en main un petit morceau d'un tel circuit, je me suis dis que c'était l'occasion de m'en servir. J'ai donc tracé avec un feutre à pointe ultra fine et une règle les lignes où je voulais couper le cuivre. Pour enlever le cuivre je me suis servie de la pointe d'un exacto1. Comme la couche de cuivre est mince et que le cuivre est un métal beaucoup plus moue que l'acier, le travail n'a pas été si difficile et je suis satisfait du résultat2. J'ai d'abord tracé une ligne centrale qui m'a servie de repère. Ensuite j'ai positionné les trous pour les broches des connecteurs 100Mil. 2 Rangées de 3 espacées de 300Mil. Pour le SOT23-6, je l'ai positionné au centre et j'ai marqué le vernis vert avec la pointe de l'exacto entre chaque broche pour me faire des repères. Une fois le cuivre coupé et la pièce de circuit imprimé coupé juste de la grandeur nécessaire, il ne restait plus qu'à souder le PIC10F202-I/OT et les connecteurs 100Mil. souder le MCU a été très facile. On positionne le MCU en place en le fixant avec du ruban adhésif en laissant un côté libre. Ensuite on se sert d'un fil d'étain très fin (moins de 0,5mm). On ne touche pas aux broches du MCU avec le fer à souder. On pose simplement la pointe du fer sur le cuivre et on met bout du fil d'étain en contact avec la broche et le cuivre. A piece of cake comme on dirait en anglais, beaucoup plus simple que de souder des fils aux pattes d'un SOT23-6. Lorsque le premier côté est fait il suffit d'enlever le ruban et souder l'autre côté.
Voici donc le résultat final. Il va s'en dire que tout ce travail a été fait sous une grosse loupe.

PIC10F202-I/OT (pas de produit chimique pour dissoudre le cuivre, juste la pointe d'un exacto pour gruger le cuivre. La séparation centrale plus large a été faite avec la lame de couteau de poche.)
L'adapteur installé sur la platine de prototypage sans soudure.
Dimension de l'adapteur: 400Mil x 400Mil.
C'est environ la moitié de la surface des adapateurs vendus par Schmartboard.

Pour m'assurer que c'était fonctionnel j'ai fait un test en y programmant hello-del avec succès.


NOTES:
1) Exacto est le nom couramment utilisé au Québec pour désigner un petit couteau à lame triangulaire très fine. Cet outil est fréquemment utilisé par les artistes pour découper des feuilles de papier pour faire du montage photo par exemple.
2) Il ne faut pas chercher à couper le tracé en le suivant d'un bout à l'autre. La technique qui fonctionne le mieux est de faire un aller retour très court avec la pointe de l'exacto jusqu'à ce que cette partie du cuivre soit complètement disparue. On progresse ainsi par segments très courts jusqu'au bout du tracé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire